dimanche 22 novembre 2009

Sur Meetic, une histoire à la con s'est terminée hier soir

C'est un dossier qui, sur les autoroutes de l'info, aura pris pas mal de poussière sur le dessus vu qu'il était depuis un petit moment sur la bande d'arrêt d'urgence (comment ça, l'image est bancale ?) : j'ai clos ce dimanche mon compte meetic.
Je ne vais pas vous faire un bilan chiffré ébouriffant : 2500 visites de mon profil en un peu plus de cinq ans, trois histoires, quelques jolies rencontres, une douzaine de rendez-vous ou plus qui ont fait flop (je sais c'est un tort : je n'ai pas tenu une vraie compta. Honte à moi) et un joli petit paquet de dialogues qui font rire (ou trembler d'effroi) malgré eux.

Questions de timing

Suis-je deçu ? Oui et non. Oui parce que je connais plein de gens autour de moi qui ont connu de grandes histoires grâce à ça (rends toi compte, e-public : un de mes meilleurs amis a épousé une Meetic girl et j'étais le témoin) et du coup, ça pourrait me faire pousser la névrose dans le bas du crâne à coups de "Pourquoi/Pourquoi/Pourquoi pas moi ?..." (En vociférant et en tapant des pieds, sivouplé)
Et non, vraiment pas, parce que si ça ne l'a pas fait avec les filles que j'ai rencontrées, j'ai la faiblesse de croire que c'est comme ça, que ça ne devait pas être mon chemin et puis c'est tout. Ca m'a surtout aidé à malmener ma part de timidité, et ça c'est plutôt cool.
Ce que j'en retire ? Que la notion de timing est vachement importante : trop de temps sur le net peut tuer la spontanéité des choses, alors que celle-ci est déjà mise à mal par le principe même du site de rencontres. C'est pourquoi, quand on passe par ce genre de trucs, il vaut mieux être nature et ne pas trop trainer avant de se rencontrer si l'échange est porteur.

Vous avez du feu, mademoiselle ?

A côté de ça, je trouve constate que le nombre de fois ou un échange en chat ou par mail avait ce que j'appellerai "le feu sacré" est assez faible. Mais si, vous savez : le rythme, la qualité des répliques échangées avec la fille en face qui fait que l'on s'amuse et que l'on se découvre. Je ne veux surtout pas dire que les demoiselles n'ont rien à dire ou ne sont pas intéressantes (même si oui, ça arrive, certaines n'ont rien à dire), c'est juste que le pseudo avantage du oueb, celui de pouvoir rencontrer un tas de gens différent, est vachement contrebalancé par un gros souci : j'ai souvent eu l'impression que les filles étaient peut être encore plus timides (méfiantes ?) que le reste du temps.
C'est peut-être aussi le phénomène de la fille seule dans une boîte de nuit remplie de mecs. Peut-être que certains sont franchement lourds et que ça ne rend pas service aux autres... Alors, tel Gérard d'Aboville, je veux bien ramer, deux fois, dix fois, quinze fois mais au bout de la 37e fois, bizarrement, je fatigue voyez-vous...

L'amour des abonnements à tiroir

Toujours est-il que tout ça, c'est terminé. Et tant pis pour le dernier mail que je n'ai pas réussi à ouvrir pour cause d'abonnement expiré. L'aventure était sympa, mais il faut aussi dire que le cynisme commercial qui l'accompagne (Tu es un mec célibataire ? Tu veux rencontrer des gens ? Pas de problème : plus le temps passe, plus on va mettre en place des options/barrières qui te feront raquer) a eu raison de mon engouement tout relatif (je suis revenu aux bonnes vieilles méthodes des sorties depuis un moment).
Je garderai donc en priorité le souvenir de très chouettes histoires (comme celle-là) mais je pars sans regret. Et tant pis si je finis dans une caravane sur le bord de l'A7, à élever des serpents à cause de ça...

Bien à vous,
Benny

10 commentaires:

Une blonde dans la ville a dit…

Tu as bien fait, Meetic, tu le sais, je suis pas fan du tout et si tu as déjà pu nouer quelques histoire grâce à ce site, je trouve ça déjà vachement pas mal.

Alors, maintenant, c'est quoi ton plan pour rencontrer du monde ?
Laisser faire le destin ?

Benny a dit…

Mon plan... bonne question.
J'en ai pas vraiment. Disons que je suis de ceux qui pensent que la chance, ça se provoque : donc non, je ne vais pas attendre que ça me tombe dessus comme ça.
Je suis partisan du mouvement : profiter de mes aventures pro pour demander aux filles autres chose que de faire la SDF, par exemple ^^.
On verra si ça marche : je suis plutôt dans un bon passage. N'en déplaise aux astres et à leur vénérée & vénérable fabricante d'horoscoperie : une fille en tout points adorable hein, attention...

Ray a dit…

mhhh...et on m'appelera le vieux aux serpents!

Anonyme a dit…

bah moi je te propose de venir tester un nouveau site de rencontre qui se situe entre twitter et meetic ... en version privée pour le moment ... mais tout gratos en tout cas !
http://www.noots.fr

Benny a dit…

Moui... Mmmm Non. Mais merci.

singlecitadine a dit…

Un site de rencontre ENTIÈREMENT GRATUIT et réellement intelligent. On peut s'y dévoiler via un journal intime et un journal communautaire qui permettent d'être plus dans le partage que dans la chat !
à mi-chemin entre les réseaux sociaux et les meet-sites
Je te conseille d'y faire un petit tour...
@bientôt

Adeline

Benny a dit…

@ Adeline : Oui... le concept paraît intéressant mais tu ne donnes ni le nom ni l'adresse, donc je suis bien embêté, là. Ou alors tu mets ma sagacité à l'épreuve ? ;-)
Bon, ce que je vais faire : je vais d'abord aller lire ton blog parce que chuis curieux. J'aviserai ensuite.
Et... bienvenue ! En espérant pouvoir te relire ici bientôt :-)

Benny a dit…

@ Adeline :
OK... Je suis allé sur ton blog. La réponse à ma question est donnée d'entrée de jeu. C'est officiel : j'ai l'air d'une quiche. Merci :p

@deline a dit…

Mais non t'as pas l'air d'une quiche !;-) c'est moi la quiche qui aurait pu te donner les liens dans mon commentaire, déso...

J'espère que le blog t'as plu !?

Biz à Bientôt

AD

Benny a dit…

@ Adeline : oui, j'ai vraiment bien aimé. J'apprécie déjà sa forme et je pense aller pointer le bout de mon nez (et de ma souris) plus d'une fois chez toi.
Bon maintenant, pour Idyle, j'attends de voir encore un peu... Et surtout j'attends la suite de tes aventures !
Biz